Les membres de la Fraternité

Découvrez les membres de la Fraternité Missionnaire Marie Mère des Apôtres

Sœur Lucie

Sœur de la Fraternité Missionnaire Marie Mère des Apôtres

Qui es tu ?

Je m’appelle Soeur Lucie, j’ai 29 ans. Je suis l’aînée d’une famille de 10 enfants ! Je suis arrivée dans le sud, à la Garréjade (maison actuelle de la Fraternité) en 2010, à l’âge de 20 ans.
Avant d’arriver ici j’ai fait deux ans d'études de théologie au Collège des Bernardins à Paris en vue, à l’époque, de travailler à la congrégation pour la cause des saints, (une cause qui m’est chère). J’ai continué mes études au séminaire de la Castille dans le Var, et à l’ICP de Paris, et j’ai actuellement une licence canonique en théologie pastorale.

Pourquoi ta vie pour Jésus en tant que consacré ?

J’ai eu la chance de connaître Jésus depuis toute petite. Dès l’âge de 5 ans, j’ai reçu dans mon coeur l’appel de Jésus à lui consacrer toute ma vie, et cela ne m’a jamais quitté. Il m’a conquise, il m’a attirée à lui au fur et à mesure des années, il m’a fait comprendre, à travers des temps de prière et des rencontres, qu’il m’aimait personnellement d’un amour fou, malgré ma misère et mes péchés, et qu’il était mort pour moi. Le récit de sa douloureuse passion m’a touchée profondément et a engendré en moi le désir de tout donner à celui qui m’avait tout donné.
J’ai connu beaucoup de consacrées dans mon enfance, qui étaient heureuses d’être consacrées à Dieu, mais ce qui m’a le plus attiré, ce sont les vies de saints racontées par soeur Laure, que j’écoutais petite. Ces saints ont mis en moi le désir de vivre comme eux, seulement pour Jésus et de devenir sainte aussi. Amoureuse de Jésus, je veux vivre avec lui, pour lui, et tout lui offrir pour qu’il puisse sauver des âmes, et surtout celles des prêtres. Je désire chercher Dieu, de toutes mes forces, dans la prière et par tous les moyens possibles, et cela je l’espère, pour toute ma vie.

Pourquoi la frat, qu'est-ce que tu aimes ?

A l’âge de 15 ans, j’ai réalisé la grandeur et la beauté du sacerdoce, et j’ai reçu un appel profond en moi à prier pour les prêtres, à offrir ma vie pour qu’ils soient des saints. J’ai alors créé une équipe pour prier pour eux : l’ESP (Equipe pour la sainteté des prêtres). J’avais aussi le désir de faire connaitre Jésus à des personnes qui ne le connaissent pas. A 18 ans j'ai fait partie des groupes Anuncio et Resucito qui m’ont fait gouter cette joie d’évangéliser.
En plus de cela, j’avais un grand désir de faire connaitre les saints, et celui de suivre Jésus dans la même radicalité que les apôtres et que la sainte Vierge (prière intense, vie communautaire, …). A la Frat j’ai trouvé un lieu pour grandir en sainteté en me convertissant petit à petit, un lieu pour me donner radicalement à Jésus dans la prière, le silence et la mission, un lieu pour prier pour les prêtres et les soutenir dans leur mission et pour me former afin de permettre à beaucoup, petits et grands, de rencontrer Celui qui est l’Amour de ma vie.

Je compte sur vos prières pour être fidèle à cette vocation, malgré les difficultés et combats inévitables sur ce chemin.

Voir le témoignage

Raphaël

Regardant dans la Fraternité Missionnaire Mère des Apôtres

Qui es-tu ?

 

Je m’appelle Raphaël Lapous et j’ai 20 ans. Je suis Toulonnais et je vis à la Garréjade qui se situe dans le domaine de la Castille, là où je vivais avant. Je suis le quatrième d’une famille catholique nombreuse, avec 10 enfants, dont 3 frères et 6 sœurs. J’ai fait des études en cuisine où j’ai obtenu 2 diplômes, et j’ai travaillé dans le domaine viticole. Venant d’une famille catholique, j’ai appris à connaître Dieu, à travers le catéchisme, l’aumônerie, la messe et la vie de famille…

Pourquoi ta vie pour Jésus en tant que consacré ?

Tout simplement, j’ai choisi de faire l’expérience, de me donner à Jésus ! Quand j’étais dans le monde et que je travaillais, j’ai remarqué que j’avais tendance à m'éloigner de Dieu et cela à cause de toutes les distractions et tentations que j’avais. Je me suis dis qu’en tant que consacré, je peux me donner tout entier à Jésus par la Vierge Marie.

Pourquoi la Frat ?

J’ai choisi la Fraternité Missionnaire Marie Mère des Apôtres, car elle m’a touché ! Je l’a connais bien par les aumôneries où j’ai créé des liens, par la messe le dimanche. Leur rythme de vie, leur zèle pour la mission et l’évangélisation m’ont donné envie de les rejoindre. Donc je me suis lancé, je crois que c’est en cherchant Dieu que nous trouverons notre bonheur !!!

Témoignage bientôt disponible

Père Ludovic-Marie

Prêtre de la Fraternité Missionnaire Marie Mère des Apôtres

Qui es-tu ?

Je suis le Père Ludovic-Marie, j'ai 44 ans et je suis modérateur de la Fraternité Missionnaire Marie Mère des Apôtres. J'ai eu la grâce d'être ordonné prêtre un 8 décembre dans la cathédrale sainte Marie à Toulon. Diplômé d'une école d'ingénieur, j'ai d'abord travaillé dans la compétition automobile, puis j'ai développé pendant plusieurs années une entreprise de conseil en technologies en région parisienne que j'ai quittée pour répondre à l'appel du Seigneur. Au moment de rentrer au séminaire, j'ai rejoint le diocèse de Fréjus Toulon car j'avais été fortement attiré par la fondation d'une communauté nouvelle correspondant à un bon nombre de mes aspirations.

Pourquoi ta vie pour Jésus en tant que consacré ?

Dieu est mon créateur et ma fin. Ma vie entière lui appartient. Saint Ignace dit que nous sommes créés pour louer et servir Dieu notre Seigneur. Il m'a appelé à le servir et à servir mes frères dans le sacerdoce. J'ai reçu un appel à l'âge de 12 ans et j'ai désiré y répondre. Dans l'épître aux Philippiens, saint Paul écrit à propos du Christ : "A cause de lui j'ai accepté de tout perdre, je considère tout comme déchets, afin de gagner le Christ, et d'être trouvé en lui." Et dans les Actes des Apôtres, saint Paul écrit : "je n’attache aucun prix à ma propre vie, pourvu que je mène à bonne fin ma course et le ministère que j’ai reçu du Seigneur Jésus : rendre témoignage à l’Evangile de la grâce de Dieu." Actes 20, 24. J'essaye de faire miennes ces paroles de l’apôtre afin de gagner des âmes au Christ.

Pourquoi la Frat ?

J'aspire de tout mon cœur à faire la volonté de Dieu et je crois que c'est dans cette famille ecclésiale de vie consacrée que le Seigneur m'appelle. J'aime l'équilibre de vie qui y est vécu, avec notamment l'alternance entre les temps de silence et de contemplation, les temps fraternels, et la mission. Les temps de prière personnels et communautaires sont un véritable soutien pour essayer de chercher Dieu en tout temps et en tout lieu. Notre vie familiale me permet de grandir dans la charité fraternelle, et transforme peu à peu mon cœur de prêtre afin d'être plus donné dans la mission. J'aime vivre avec des frères et sœurs qui accueillent leur petitesse afin de se laisser conduire par Dieu, qui désirent consoler le cœur de Jésus, et sauver le plus d'âmes possible. En formant des disciples-missionnaires qui cherchent à former à leur tour des disciples-missionnaires, nous marchons à la suite du Seigneur. C'est une grande grâce de cheminer ensemble sur la route douloureuse et joyeuse de la sainteté.

Voir le témoignage

Père Joan

Prêtre de la Fraternité Missionnaire Marie Mère des Apôtres

Qui es tu ?

Je viens d’une famille sympa, un papa, médecin très apprécié et qui apprécie ce qui est tradition, une maman très vivante et présente, des frères et soeurs unis mais pas par la foi. J’ai toujours cette question : “Pourquoi suis-je sur terre ?” et j’ai reçu la Réponse dans la Rencontre avec Jésus.

Pourquoi ta vie pour Jésus en tant que consacré ?

Dans ma vie, tout se comprend à partir d'une démarche faite le 15 août de mes 16 ans, à Lourdes.
Je ne connaissais pas Dieu, arrivé à la Grotte et poussé intérieurement, je fais cette prière : "Je vous confie ma vie". Ensuite quelques mois plus tard, la question du sens de la vie était douloureuse et j'ai fait cette prière à Marie : "Je ne connais pas Dieu, vous le connaissez. Je vous confie ma relation avec ce Dieu que je ne connais pas." Je me suis mis à prier le chapelet tous les jours en confiant chaque Notre Père à Marie pour qu'elle le donne à Dieu pendant les dix Je vous Salue Marie.
Elle m'a amené à Jésus, je me suis mis à prier intensément et j'ai eu cette question qui ne m'a plus lâché : "Jésus veux-tu que je laisse tout pour toi ?"... que j'ai totalement confiée à Marie.
Elle m'a amené au monastère pour me donner à Jésus dans la vie consacrée en mode caché pour Lui, elle m'a conduit par la main aux pieds de son Fils pour le recevoir dans sa Parole et l'adorer dans l'Eucharistie.

Pourquoi la Frat ?

Après six ans de vie monastique, j'ai rejoint le séminaire de La Castille à Toulon. Ici l'évêque m'a présenté de nombreuses communautés et toujours conduit par Marie, je suis arrivé à la Fraternité Missionnaire Marie Mère des Apôtres. Où j'ai découvert la force de l'appel missionnaire contenu dans la Parole de Jésus : "Allez, dans le monde entier, faites des disciples !"

La Vierge Marie façonne doucement une communauté selon son Cœur, familiale d'inspiration monastique pour faire ce que Jésus nous dit : "Faites des disciples !"

Voir le témoignage

Frère Patrick

Frère de la Fraternité Missionnaire Marie Mère des Apôtres

Qui es-tu ?

Je m’appelle Patrick, je suis frère. J’ai 49 ans, je viens de la région parisienne. Je me passionnais pour la recherche en Physique et pour la musique. Mais désormais, mon livre préféré est le livre des Actes des Apôtres qui permet de saisir que le renouveau charismatique est « une chance pour l’Eglise et pour le monde » (Bx Paul VI) Tout a commencé à 27 ans lors des JMJ de Paris lors de la dernière eucharistie. J’ai entendu Dieu me dire « la loi universelle, n’est pas celle de la gravitation de Newton mais celle de l’AMOUR. » Après avoir soutenu ma thèse de doctorat en acoustique, j’ai vécu la vie religieuse plusieurs années, à l’écart du monde. Au séminaire de Lyon, j’ai compris que malgré la crise spirituelle actuelle, une paroisse pouvait comme l’être humain que je suis, vivre une effusion de l’Esprit Saint et devenir véritablement missionnaire. J’ai alors rejoint la Fraternité en 2017.

Pourquoi ta vie pour Jésus en tant que consacré ?

Pour dire au monde que Dieu existe, que Dieu est vivant, pour manifester que « Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils unique afin que quiconque croit en lui ne se perde pas mais aie la vie éternelle » (Jn 3,16), je crois que la plus belle des manières est la chasteté en vue du Royaume. Quand Dieu débarque dans une vie, cela se fait simplement, avec grande joie. On est tellement confondu devant tant d’amour… Je veux aussi consacrer toute mon intelligence au service de l’Evangile. Je n’oublie pas que le Seigneur est venu me chercher à 27 ans. C’est par sa Grâce que je peux m’approcher de Lui. C’est par sa grâce que je suis racheté. Il fait de moi une nouvelle création. De la mort, il m’a sauvé par sa résurrection.

Pourquoi la Frat, qu'est-ce que tu aimes ?

J’aime cette communauté qui est pleine de Dieu par Marie parce que ses membres embrassent toute la foi catholique, marchant dans le sillage de saint Jean-Paul II et ne méprisant pas les lieux de grâce comme Medjugorje. J’ai ressenti l’appel quand j’ai vu à l’œuvre les prêtres en pastorale, une pastorale missionnaire accueillante et exigeante, sans langue de bois.

J’aime aussi et je me sens à l’aise dans cette famille ecclésiale de vie consacrée en devenir à cause de son ouverture sur les sciences humaines et sur le monde protestant, à cause de l’attention qu’elle porte sur « tout ce qui est bon et digne de louange : sur tout ce qui est vrai, respectable, juste, pur, agréable et honorable. » (cf. Philippiens 4,8)

Mais par-dessus-tout, j’aime la Frat parce qu’elle nous permet de vivre l’idéal des premiers chrétiens, tel que décrit dans les Actes des Apôtres : un seul cœur et une seule âme, unis par le Saint-Esprit, hommes et femmes, assidus aux prières, à la fraction du pain, à la communion fraternelle, à l’enseignement des Apôtres, mettant tout en commun (cf. Ac 2).

Témoignage bientôt disponible

Sœur Maylis

Sœur de la Fraternité Missionnaire Marie Mère des Apôtres

Qui es-tu ?

Je m'appelle Sr Maylis, j'ai 25 ans, je viens de la région parisienne. A l'âge de 17 ans, j'ai été visitée par l'Esprit Saint lors d'une veillée de prière avec d'autres jeunes : j'ai découvert combien est BON le Seigneur, combien son amour est SANS LIMITE et SANS CONDITION. Suite à cette expérience forte, je me suis tournée résolument vers Dieu avec un seul désir : chercher sa volonté qui est la meilleure pour moi.

Pourquoi ta vie pour Jésus en tant que consacrée ?

Après ma terminale, je me suis lancée dans des études de psychologie, pendant lesquelles j'ai progressivement perçu l'appel à la vie consacrée, à travers un grand désir que j'avais au fond de moi d'être possédée par Dieu seul. Car la vie consacrée, ce n'est pas d'abord un appel à tout donner mais un appel à tout recevoir de Dieu. Le fruit qui a résulté de ma réponse à cet appel intérieur : une immense joie indestructible ! 🙂

Pourquoi la frat, qu'est-ce que tu aimes ?

Une fois mes études à Paris terminées, je suis rentrée dans la communauté, que j'avais connu lors d'un pèlerinage. Ce qui m'y a attirée, c'est le désir radical de sainteté, vécu à la suite de Marie qui est la Mère des Apôtres. Ce que j'aime également beaucoup ici, c'est le bon équilibre entre la vie contemplative (vécue notamment à travers l'adoration eucharistique quotidienne, les temps de solitude hebdomadaires...), la vie apostolique en paroisse, la vie fraternelle et la formation (nous avons la chance de pouvoir suivre des cours au séminaire diocésain). Je bénis souvent Dieu de m'avoir appelée à vivre ici !

Voir le témoignage

Clara

Regardante dans la Fraternité Missionnaire Mère des Apôtres

Qui es-tu ?

J’ai 24 ans et je suis regardante dans la communauté depuis septembre 2019. Je suis née à Angers dans une chouette famille, j’ai deux frères, de 22 et 14 ans. J’ai reçu un enseignement catholique cependant je n’ai pas eu de relation personnelle avec Jésus dans mon enfance ni mon adolescence. J’ai fait une école de commerce et je me suis spécialisée dans les ressources humaines. J’ai toujours eu un immense désir de vérité, de connaître LA vérité, celle qui donne un sens à la vie. A 15 ans, j’ai eu une maladie qui a bouleversé ma vie et qui a accentué cette recherche. J’ai longtemps cherché, je suis passée par le bouddhisme et l’ésotérisme, puis JÉSUS à débarquer dans ma vie. Enfin, quel soulagement ! Je peux témoigner qu’il a complètement changé ma vie, qu’il m’a libéré de plusieurs addictions, qu’il m’a donné une joie de vivre incroyable, une grande paix dans la souffrance et surtout qu’il vit en moi ! Jésus, mon sauveur, mon seigneur, mon TOUT est devenu l’Amour de ma vie, je suis complètement tombée amoureuse de lui. Aimer l’Amour même incarné, quoi de plus normal ?

Pourquoi ta vie pour Jésus en tant que consacrée ?

C’est tout simple, je crois que Dieu est le bonheur le plus parfait, qu’en dehors de lui tout est vide de sens. Je crois que je passerais mon éternité, en lui dans une joie complète, je veux qu’il soit mon tout, mon essentiel. Pourquoi attendre le ciel pour vivre la joie parfaite ? Moi, je veux la vivre dès ici-bas. J’aimerais être tout à lui, l’aimer de tout mon coeur, de toute mon âme et de toute ma force. Bref, c’est Jésus SEUL.

Pourquoi la Frat ?

Ce que je cherchais inconsciemment je l’ai trouvé, une communauté avec des personnes qui cherchent la radicalité dans l’Amour, qui est consacrée à Marie, où on prie à fond, on jeûne, on est à la fois moine et missionnaire et on évangélise. La communauté est jeune et dynamique et désir la sainteté, c’est ça que je voulais. Être SAINTE, voilà mon seul désir !

Voir le témoignage

Frère Jean

Frère de la Fraternité Missionnaire Marie Mère des Apôtres

Qui es-tu ?

 

Né en région parisienne, d’un père franco-canadien (R.I.P.) et d’une mère américaine (du Minnesota), deuxième d’une famille de six enfants, j’ai grandi dans un « kibboutz » catholique, chez mes grands-parents à Saint-Rémy-lès-Chevreuse (Yvelines, Ile-de-France). Scolarité dans l’éducation publique, entouré d’amis athées ou catholiques non pratiquants, je me suis éloigné de la foi et de l’Église pendant toute mon adolescence. Suite à une prépa, j’ai intégré l’école de commerce de Rouen (aujourd’hui « Néoma Business School »). Diplômé en 2012, j’ai travaillé en tant que consultant en stratégie opérationnelle et en conduite du changement, notamment chez Aéroports de Paris, Crédit Agricole, et ERDF (aujourd’hui « Enedis »).

Pourquoi ta vie pour Jésus en tant que consacré ?

 

Le moment déterminant où Dieu m’a rattrapé ? Cela s’est passé lors des JMJ de Madrid en 2011 avec Benoît XVI. Je n'allais plus à la messe depuis au moins 10 ans et j'évitais soigneusement tous les groupes de jeunes chrétiens souvent bien snobs. Et là, j'ai débarqué aux JMJ avec Anuncio, un festival d’évangélisation. J'y ai découvert la joie d’annoncer l’Évangile, la richesse et la paix trouvées dans l’oraison et la louange, et enfin, la soif d’éternité de notre monde si indifférent en apparence. Voir les cœurs s’ouvrir par l’œuvre du Saint Esprit m’a profondément renouvelé dans la foi, et m'a convaincu que Vivre l’Évangile aujourd'hui, ça marche ! Dans la prière lors de cette mission d’évangélisation, j’ai reçu l’appel de Jésus à donner ma vie, comme lui, totalement, pour le salut des âmes, dans le sacerdoce. J’ai pris 3 ans pour prendre au sérieux cette motion intérieure.

Pourquoi la Frat ?

 

En 2014, grâce à mon père spirituel, mes amis d’Anuncio et la fidélité dans la prière, l’intuition est devenue une conviction. Je suis donc entré au Séminaire, où mes accompagnateurs et mon discernement m’ont conduit à intégrer une communauté missionnaire dans le diocèse de Toulon, la Fraternité Missionnaire Marie Mère des Apôtres, en 2018. J'aime le Frat car on travaille ensemble pour former des disciples missionnaires à l'échelle paroissiale, et ça c'est le nerf de la guerre spirituelle, et le cœur de ma vocation. Pétri par le saint zèle pour le salut des âmes, je poursuis ma formation et mon discernement avec un amour toujours plus grand pour Jésus.
Dans la joie de pouvoir compter sur votre prière et votre soutien, restons unis dans l’action de grâce.

Témoignage bientôt disponible

Sœur Anne

Sœur de la Fraternité Missionnaire Marie Mère des Apôtres

Qui es-tu ?

Soeur Anne, troisième d'une famille de six enfants, catholique pratiquante. J'ai grandi dans la campagne du Berry, près de la terre, au milieu des arbres et des champs de blés : je baigne dans l'Infini depuis l'enfance et ne m'en suis jamais lassée. Dès la tendre enfance, mon coeur s'est tourné vers Dieu, vers l'intériorité, le Beau, l'Absolu. Littéraire jusqu'à la racine de l'être, j'ai fait des études de philosophie pour ma plus grande joie. J'aime ce qui a du sens, ce qui est radical pour la gloire de la sainte Trinité, je mets ma foi dans les promesses de mon Sauveur alors je convoite la sainteté, je préfère la douleur à l'illusion, je veux être vraie et aimante jusqu'au bout des ongles et mon modèle, c'est l'Agneau immolé debout. Une phrase de st Don Bosco que j'affectionne particulièrement : Donne-moi des âmes, et prends tout le reste.

Pourquoi ta vie pour Jésus en tant que consacrée ?

Adolescente, la crise a été assez violente : profonde dépression, cachée et inconnue des miens. Aimant toujours Dieu, mais ne l'ayant pas rencontré dans ma souffrance, j'ai été assoiffé de la Vérité et l'ai cherché de longues années. J'ai rencontré le Seigneur dans une retraite de guérison intérieure, à 20 ans, et ma vie a été bouleversée. Je suis renée d'en haut, à ce moment là, et j'ai su d'une manière infaillible l'amour infini de Dieu pour moi, et qu'il ne m'avait jamais abandonnée. Moi l'inconsolée, j'ai trouvé dans mon Seigneur la consolation de l'âme. Après cette retraite, je me suis engagée dans un groupe de prière missionnaire, où j'ai vraiment reçu un appel à la mission d'évangélisation. Après deux ans dans ce groupe de prière qui m'a profondément transformée, le désir profond de Dieu s'est fait insistant, et j'ai reçu l'appel à la vie consacrée en discutant avec un prêtre. Me sachant libre d'y répondre, et que Dieu avait un amour sans bornes pour moi quoique je lui dise, j'ai choisi cette voie d'abandon et de oui radical, pour ma plus grande joie.

Pourquoi la frat, qu'est-ce que tu aimes ?

J'aime la radicalité, la détermination pour la sainteté qui s'y vit. J'aime la variété de ce qui s'y vit, la diversité des missions et des rencontres. Il y a tout ce à quoi j'aspire : silence, action, vie contemplative, adoration eucharistique, sacrement, évangélisation, prière pour les prêtres, vie communautaire, études, créativité, changement, rythme, exigence, simplicité.
La Providence m'a mise ici jusqu'à aujourd'hui, probablement pas pour rien !

Voir le témoignage

Année missionnaire

Lara

Année missionnaire dans la Fraternité Missionnaire Marie Mère des Apôtres

Qui es-tu ?

Je m’appelle Lara, j’ai 21 ans et je suis originaire du Nord de la France. Je suis la deuxième d’une famille de 7 enfants et j’ai eu la chance de grandir au sein d’un foyer chrétien. Après trois années d’études remplies d’expériences riches et variées, j’ai obtenu en juillet 2019 mon Diplôme d’Educatrice Spécialisée, à Toulon.

Pourquoi une année missionnaire ?

J’ai alors décidé de prendre une année de pause pour avoir le temps de réfléchir au sens que je voulais donner à ma vie, ainsi qu’approfondir ma foi.
Quoi de mieux pour cela que de passer un an, une Année dite Missionnaire, au sein d’une communauté de consacrés, fous de Dieu ?
J’ai ainsi découvert la Fraternité Missionnaire Marie Mère des Apôtres, et l’ai rejointe dans sa maison perdue dans les vignes fin août 2019. Depuis, ma vie est rythmée par la prière, les temps communautaires, les cours que je suis avec les Propédeutiques du Séminaire de la Castille, et de nombreux apostolats en paroisse (aumônerie, scoutisme, catéchisme, animation de messes…).
Cette année m’apporte énormément de joie, de paix et un réel approfondissement de ma Foi. Je grandis et m’épanouie énormément. Je ne pensais pas qu’une année pourrait autant transformer ma vie, et pourtant c’est le cas.
Alors Seigneur, merci !!

Voir le témoignage